Votre cloud personnel avec owncloudOwncloud, your own cloud

Owncloud est une solution de cloud personnel qui permet la synchronisation et le partage des fichiers, à la manière du célèbre Dropbox et qui permet également la gestion et la synchronisation des contacts et du calendrier (à la manière de google calendar, par exemple). L’installation sur serveur ubuntu est très simple…

Installation sur Ubuntu server

Pour installer owncloud (version 3.0 qui est loin d’être la dernière, malheureusement), il suffit de faire :

sudo apt-get install owncloud

Lors de l’installation, vous serez amené à configurer une base de données sur votre serveur MySQL et également un accès via le serveur apache pour accéder à l’application à l’url http://my-server.org/owncloud. Connectez-vous simplement à l’URL pour accéder à l’application.

Quelques améliorations peuvent être apportées à l’installation de base :

    • il peut-être utile, pour des questions de clarté ou d’espace, de stocker les données dans un dossier particulier de /home : on peut créer un utilisateur owncloud à cette fin et installer les données dans /home/owncloud/data. Ce paramètre est défini à l’installation ou bien dans le fichier /var/lib/owncloud/config (option "datadirectory") ;
    • on peut aussi configurer un hôte virtuel (comme décrit dans ce post) avec un accès ssh sécurisé (comme expliqué dans ce post). On accède alors à l’application avec une URL du type https://mycloud.my-domain.org/.

Synchroniser owncloud avec son ordinateur (Ubuntu)

Sous linux, j’accède à mes fichiers owncloud dans un répertoire dédié monté via le protocole WebDAV. Pour cela, j’ai procédé ainsi :

    1. Installation et configuration des packages nécessaires :
      sudo apt-get install davfs2
      sudo dpkg-reconfigure davfs2

      en choisissant l’option permettant d’utiliser l’utilisateur ordinaire à effectuer des montages WebDAV. On utilise ensuite l’utilisateur me à monter les répertoires WebDAV par :

      sudo usermod -aG davfs2 me
    2. Renseigner le lien de montage : on va monter le répertoire distant dans le répertoire local /home/me/owncloud. Pour cela, on crée le répertoire correspondant et le répertoire de configuration de davfs2 :
      mkdir owncloud
      mkdir .davfs2

      puis on crée un fichier contenant les informations de connexion à owncloud (nom d’utilisateur et mot de passe) :

      nano .davfs2/secrets

      qui contient

      https://mycloud.my-domain.org/files/webdav.php /home/me/owncloud username password

      puis on interdit la lecture de ce fichier :

      chmod 400 .davfs2/secrets

      (en fait, j’ai opté pour une solution encore plus sécurisée en créant le fichier secrets dans mon répertoire crypté ecryptfs et en faisant un lien symbolique vers ce fichier depuis ~/.davfs2/secrets).

      Il ne reste qu’à renseigner les informations sur le montage dans le fichier des tables de montage en éditant en super-utilisateur le fichier /etc/fstab pour y insérer la ligne suivante :

      https://mycloud.my-domain.org/files/webdav.php /home/me/owncloud davfs
        user,rw,noauto 0 0

      (on peut aussi mettre le montage à “auto” si on souhaite un montage automatique à la connexion). Le répertoire est alors monté (et synchronisé) et démonté par les commandes :

      mount owncloud
      umount owncloud

Synchroniser owncloud avec Android

Les deux fonctionnalités qui m’intéressaient dans la synchronisation avec mon smartphone android était :

    • synchronisation des contacts ;
    • synchronisation des fichiers.

Synchronisation des fichiers

La synchronisation des fichiers se fait très simplement en téléchargeant et en installant l’application owncloud décrite sur cette page. On lance l’application sur le smartphone et on rentre les informations suivantes :

  • url du serveur : https://mycloud.my-domain.org ;
  • nom d’utilisateur et mot de passe.

La synchronisation est alors faite automatiquement (si l’option est activée sur votre téléphone) ou via le menu de synchronisation du téléphone. Vous accédez aux fichiers de votre cloud.

Synchronisation des contacts

La synchronisation des contacts sur le smartphone est un peu plus délicate : l’application owncloud pour android ne la gère pas encore. J’ai donc utilisé carddav-sync beta (en version gratuite). On paramètre le compte en entrant :

  • l’url du carnet d’adresse : https://mycloud.my-domain.org/apps/contacts/carddav.php/addressbooks/utilisateur/ ;
  • nom d’utilisateur et mot de passe ;
  • nom donné au compte sur le téléphone (par exemple « contacts-owncloud »).

On choisit alors un des carnets d’adresses disponible et il est importé sur le téléphone (et mis à jour chaque fois qu’on synchronise via le menu de synchronisation du téléphone). Par contre, les contacts du téléphone ne sont pas envoyé vers owncloud : il faut donc recréer son carnet d’adresse sur l’interface owncloud et le réimporter. On peut gérer les doublons en associant les comptes, ou en supprimant les anciennes données du téléphone.